mercredi, 26 octobre 2022 14:41

Qualité de vie et conditions de travail QVCT, le projet soumis à la signature - 26 Octobre 2022

Écrit par
Évaluer cet élément
(3 Votes)

  Qualité de vie et conditions de travail : QVCT, le projet de la direction soumis à la signature - 26 Octobre 2022  
(rappel : il faut être connecté au site , avant de cliquer sur le lien, pour avoir accès au document pdf) 

 

Notre réponse : 

De : Syndicat CGT Société Générale
Envoyé : mercredi 26 octobre 2022 13:01
À : direction

Objet : RE: DOCUMENT/ACCORD : négociation QVCT

Bonjour,

L’unanimité de la CGT SG est défavorable à la signature du projet d’accord. 

Nous avions pris le soin de rencontrer les interlocuteurs et acteurs de la direction, en amont de l'ouverture de la négo et nous avions espéré pouvoir être entendus cette fois-ci. La rédaction de l'accord, telle que soumise à signature, montre que non. 

Beaucoup de contradictions dans ce projet d'accord

Quelques exemples, nous reprochons depuis des années à la direction de faire en sorte que le salarié devienne responsable individuellement de son propre mal être, ou de ses conditions de travail dégradées. Rien dans ce nouvel accord n'inverse la tendance.  Au contraire, le texte indique même que "chaque salarié contribue à la qualité de vie et des conditions de travail et participe à la mise en œuvre des initiatives d'amélioration, tant dans la relation avec ses collègues qu'avec son manager".  

Le paragraphe sur les représentants du personnel et leurs instances : qui doivent alerter sur les situations de tensions constatées, faire un suivi régulier des indicateurs transmis par l'employeur, alors que la direction met en place les instances à la Macron, en mode régionalisées. 11 CSE sur le réseau (en lieu et place de 90 actuellement) et la suppression des CHSCT et des DP. Avec quels moyens les élus qui vont rester vont pouvoir sérieusement faire le job ???  De qui se moque t-on ? 

La direction n'a pas tenu compte de nos demandes sur le Service Social en tant qu'acteur interne : une simple phrase rappelle dans le texte le rôle d'acteur de proximité des AS. Nous avions demandé le rétablissement du Comité Social et du Rapport du Service Social en lien avec le CSEC. Rien dans l'accord. 

Sur les leviers, le nouveau site intranet est sensé changer le monde... 

Un paragraphe est ajouté sur le Soutien aux salariés aidants : en lieu et place de soutien, la direction s'engage à leur rappeler l'existant (Prévoyance, Mutuelle, don de jours RTT, utilisation du CET). 
Pour le reste, faudra discuter avec son manager et sa RH.... ça promet. 

Le droit d'expression c'est bien, mais multiplier l'expression individuelle et collective, "les espaces de dialogues" quand une équipe est sous l'eau en raison d'une surcharge de travail ou de poste vacant non pourvu, ça ne va pas être difficile à appliquer.

Concernant la mesure de la QVCT : 

Les indicateurs : ça fait longtemps qu'on en réclame. Ils vont être transmis à la CSSCT ou au CSEE. Reste à voir le nombre d'élus que la direction va présenter dans les prochains protocoles électoraux. Avoir des indicateurs et pouvoir les utiliser efficacement, passe par un nombre d'élus suffisant. Ce qui ne sera plus le cas.

Nous avons rappelé que, si par malheur, les choses venaient à déraper, chacun aura à répondre de ses propres responsabilités.

Dans un tel contexte, l'observatoire QVCT va se réunir "au moins 2 fois par an". Pas certain que cela suffise pour prendre en charge les thématiques et faire bouger les choses qui n’ont pas bougé depuis des lustres. Malgré nos demandes, alertes, etc.  

La direction pouvait faire mieux et on attendait mieux. 

Informations supplémentaires

  • onesignal: 0
Lu 435 fois Dernière modification le mercredi, 09 novembre 2022 14:14
Connectez-vous pour commenter