jeudi, 11 avril 2024 07:55

Cession des activités de SGEF - dossier de présentation 11 Avril 2024 Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(3 Votes)

Cession de SGEF  - 11 Avril 2024 

Le dossier de présentation de l'opération a été remis à la commission économique (réunion le 18 Avril 2024) pour un avis des élus du CSEC en plénière ordinaire. Le document est disponible ici (attention, il faut être connecté et/ou identifié pour avoir accès au document pdf 6,25 Mo).
 
Le communiqué de presse de la SG est disponible ici (attention, il faut être connecté et/ou identifié pour avoir accès au document pdf )
 
Notre communiqué / compte rendu de la présentation faite aux délégués nationaux des organisations syndicales SG à 7h00 ce matin : 
 

Le CA a validé cette nuit la cession de SGEF. Toute la BU (sauf Franfinance car proche du réseau SGEF et la filiale de la République Tchéque proche de la KB). Acquéreur BPCE. Prix de l'opération 1 milliard d'euros
Pour la direction, SGEF SA (holding) et ensemble des opérations sont concernés. Il n’y a pas de (ou peu) de doublons avec les structures de BPCE (car BPCE présent en France et SGEF principalement à l'étranger)
CSEC : com éco 18 avril (pour une consultation en plénière ordinaire)

Snb : c'est une filiale?
Direction : avec une centaine de salariés….

Snb : quelles garanties pour les salariés prises par le CA ?
Fcs : tout est cédé… donc tous les contrats de travail sont transférés aurtomatiquement. Le conseil n’a pas d’engagements supplémentaires à prendre.
Mais BPCE a déjà pris des engagements et opérera une négociation (sur la base d’un statut convention collective de la banque et des éléments actuels de leur statut SG)

CGT : non, ce n’est pas d’une centaine de salariés dont nous parlons, mais ce sont au moins 1500.
Ces dernières années, l’activité a été au global peu consommatrice de RWA par rapport à sa contribution aux résultats du Groupe SG. La BU a été génératrice de résultats récurrents ces dernières années pour le Groupe SG et la cession aura donc aussi un coût. (C’est sur ces bases que notre administrateur au conseil s’est certainement opposé à cette opération - c’est en effet le mandat que lui ont confié les salariés que de défendre non seulement leurs intérêts mais aussi l’intégrité du groupe face aux envies de dépeçage de certains NDLR).
Sur l’aspect social, les salariés concernés pourraient au final être mieux traités chez BPCE qu’actuellement et les activités amenées à se développer dans de meilleures conditions.
Il faut reprendre un engagement de droit de retour pour les salariés qui le souhaitent.

Direction : Les localisations de SGEF faisait qu'elle avait une situation isolée. Il fallait du RWA (pour financer) et en dehors de 2 pays (francifinance et filiale tchèque il n'y avait pas de synergies.

Direction : Bpce souhaite après le signing (dans 2 mois - en juillet) négocier le statut qui s’appliquera dans la nouvelle entité. Elle va un cran plus loin que lors de l’opération Lyxor avec Amundi pour créer la nouvelle entité.
Objectif : Poursuite des contrats de travail à l'identique, convention collective de la banque, et statut à l'arrivée des salariés France début 2025.
La clause de retour sera un élément de négociation.
Les négos se feront SG+ BPCE // syndicats BPCE+ SG  (soit l’équivalent de la configuration de négociation Vision 2025)

Snb : je suis surpris que tous les salariés n'ont pas leur mot à dire.
Direction : transfert automatique du contrat de travail, mais négociations sur le statut par BPCE.

Cgt : on retombe dans l’ère de la redéfinition stratégique du Groupe SG reprise par Slawomir Krupa. Les entités qui doivent financer leur croissance et leur propre réorganisation, vont être inquiets pour leur avenir car ils vont être confrontés par l'un ou l'autre des critères … et au final, la pérennité du Groupe se pose.
Le conseil d'administration a validé unanimement ou pas ?
Direction : je sais que le CA a validé cette cession, je n’ai pas le détail.
Bpce a un esprit mutualiste fortement développé et ils sont "aussi disant" (voire mieux disant) que SG ... par exemple, ils appliqueraient leur accord télétravail groupe BPCE mais il faudra négocier la prise en compte de la P+i .

Objectif : Transfert 1er trimestre 2025

 
 

 

Informations supplémentaires

  • onesignal: 0
Lu 908 fois Dernière modification le jeudi, 11 avril 2024 09:45
Connectez-vous pour commenter