jeudi, 10 octobre 2019 09:50

CRS - Harcèlement sexuel, peut-on s'autoriser la petite chanson? - 10 octobre 2019

Écrit par
Évaluer cet élément
(3 Votes)

Monsieur le représentant de la Direction auprès de la Commission des Réclamations Sociales des Services Centraux Parisiens,

L'auteur de cette réclamation a demandé en CHSCT et en délégation du personnel une information des salariés sur la prévention en matière de harcèlement sexuel - autrement dit de la prévention primaire sur le sujet du harcèlement sexuel -.

L'absence de réponses motivées et de l'absence de prévention sont significatifs du manquement manifeste de Société Générale en sa responsabilité d'obligation générale de sécurité (ici en matière de harcèlement sexuel).  

Comme mon employeur n'a pas pris la peine de m'informer, je vous interroge pour savoir si chanter une petite chanson dont le refrain est « Dans ton cul Julia » est autorisé ? Ces propos sont entendus dans les tours Société Générale.

On pourrait prendre d’autres prénoms, je vous laisse imaginer, deux syllabes, cela rentre dans le petit refrain. Là, je laisse votre imagination vagabonder.

S'agit-il d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à porter atteinte à la dignité en raison de leur caractère dégradant?
S'agit-il d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à porter atteinte à la dignité en raison de leur caractère humiliant?
S'agit-il d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à créer une situation intimidante?
S'agit-il  d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de créer une situation hostile?
S'agit-il  d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à créer une situation offensante?

A force de réitération de ce genre de réclamations (voir mes réclamations précédentes par exemple celle du 13 mai 2019 - https://cgtsocgen.fr/articles/irp-relations-sociales/5030-dp-tabce-mai-2019-de-l-absence-de-mesures-efficaces-prises-par-la-direction-de-societe-generale-en-matiere-de-prevention-du-harcelement - , celle d’août 2018, …), de mise en responsabilité des uns et des autres, il est a noté que les mesures prises par Société Générale sont largement insuffisantes.

Je réitère l'ensemble des réclamations réalisées dans la réclamation écrite du 13 mai 2019 sur le sujet.

Pour mémoire :

  • Je vous réclame l'application de l'article 31 de la Charte des Droits Fondamentaux de l'Union Européenne,
  • Je vous réclame de cesser de violer (ou de laisser violer) l'article L225-1 du code pénal,
  • Je vous réclame de cesser de violer (ou de laisser violer) l'article L222-33 du code pénal,
  • Je vous réclame l'application des articles L1153-1, L1153-5 et L1153-6 du code du travail,
  • Je réclame la fin de la violation du Code de Conduite Société Générale par la Direction de Société Générale dans sa partie respect des normes,
  • Je réclame la fin de la violation du Code de Conduite Société Générale par la Direction de Société Générale dans sa partie protection des salariés contre toutes formes de harcèlement,
  • Je vous réclame le traitement en bonne et due forme de l'ensemble des recommandations émises par le CHSCT,
  • Je vous réclame l'application des articles L4121-1 et L4121-2 du code du travail en matière de harcèlement sexuel,
  • Je vous réclame la mise en place d'une politique de préventions (primaire, seconde et tertiaire) du harcèlement sexuel au sein de l'entreprise,
  • Je vous réclame une formation en présentiel pour l'ensemble des salariés,
  • Je réitère l'ensemble des réclamations émises lors de la réclamation CGT du 27 août 2018.

Il est U.R.G.E.N.T. d’agir ! Et ce n’est pas faute d’avoir réclamer des actions dans toutes les instances représentatives du personnel !

Cordialement,

 

 

--- Réponse de la Direction

La Direction invite le représentant du personnel à préciser l’objet de sa demande.

La Direction a bien pris note des remarques émises en séance.

Lu 323 fois Dernière modification le vendredi, 08 novembre 2019 14:38
Connectez-vous pour commenter