jeudi, 12 septembre 2019 14:39

[IRP] CRS - Septembre 2019 - S'agit-il d'une publication autorisée? même pour le plaisir des yeux?

Écrit par
Évaluer cet élément
(5 Votes)

Monsieur le représentant de la Direction auprès de la Commission des Réclamations Sociales des Services Centraux Parisiens,

L'auteur de cette réclamation a demandé en CHSCT et en délégation du personnel une information des salariés sur la prévention en matière de harcèlement sexuel - autrement dit de la prévention primaire sur le sujet du harcèlement sexuel -.

L'absence de réponses motivées et de l'absence de prévention sont significatifs du manquement manifeste de Société Générale en sa responsabilité d'obligation générale de sécurité (ici en matière de harcèlement sexuel).  

Comme mon employeur n'a pas pris la peine de m'informer, je vous interroge pour savoir si la publication d'un photo-montage sur base de la photo ci-dessous est autorisé au sein de Société Générale (sachant que je suis prêt à porter le résultat aux personnes concernées...).

La photo:

IMG 0236

Comme je parle de photo-montage, là nous n'avons que la photo.  

Puis-je faire un photo montage avec la tête de Madame Caroline GUILLAUMIN, Directrice des Ressources Humaines du Groupe (photo de l'annuaire ou sur un moteur de recherche cela se trouve) et lui remettre en main propre (si vous laissez sous entendre que c'est autorisé, je suis prêt à le faire juste pour apprécier la qualité de votre réponse et de confronter sa réaction)?

Cela tombe bien, j'ai eu l'occasion de l'alerter hier - le 11 septembre 2019 - sur les manquements en matière de prévention primaire sur le sujet du harcèlement sexuel.

S'agirait-il d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à porter atteinte à la dignité en raison de leur caractère dégradant?
S'agirait-il d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à porter atteinte à la dignité en raison de leur caractère humiliant?
S'agirait-il d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à créer une situation intimidante?
S'agirait-il  d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de créer une situation hostile?
S'agirait-il  d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à créer une situation offensante?

Bref, puis-je le faire sans risque au sein de Société Générale?
Personnellement, même en qualité de salarié protégé, je vous demande l'autorisation au préalable (puisque personnellement, je trouve cela totalement déplacé mais ce n'est visiblement pas le cas de tout le monde)... à défaut d'informations (prévention primaire), je vous demande si cela est autorisé.  

Est-ce que l'annexe du règlement intérieur relatif aux comportements inappropriés a modifié d'une quelconque façon la position de la Direction de Société Générale sur le sujet?


Outre l'ensemble des questions ci-dessous auxquels je souhaite une condamnation ferme d'un tel photo montage,
je réitère l'ensemble des réclamations réalisées le 13 mai 2019.

Cordialement,

 


Monsieur le représentant de la Direction auprès de la Commission des Réclamations Sociales des Services Centraux Parisiens,

L'auteur de cette réclamation a demandé en CHSCT et en délégation du personnel une information des salariés sur la prévention en matière de harcèlement sexuel - autrement dit de la prévention primaire sur le sujet du harcèlement sexuel -.

L'absence de réponses motivées et de l'absence de prévention sont significatifs du manquement manifeste de Société Générale en sa responsabilité d'obligation générale de sécurité (ici en matière de harcèlement sexuel).  

Comme mon employeur n'a pas pris la peine de m'informer, je vous interroge pour savoir si la publication d'un photo-montage sur base de la photo ci-dessous est autorisé au sein de Société Générale (sachant que je suis prêt à porter le résultat aux personnes concernées...).

La photo:

sr

Comme je parle de photo-montage, là nous n'avons que la photo.  

Puis-je faire un photo montage avec la tête de Madame Sylvie REMOND, Directrice des Risques du Groupe, Responsable de la Service Unit Risque et lui remettre en main propre (si vous laissez sous entendre que c'est autorisé, je suis prêt à le faire juste pour apprécier la qualité de votre réponse et de confronter sa réaction)?

S'agirait-il d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à porter atteinte à la dignité en raison de leur caractère dégradant?
S'agirait-il d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à porter atteinte à la dignité en raison de leur caractère humiliant?
S'agirait-il d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à créer une situation intimidante?
S'agirait-il  d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de créer une situation hostile?
S'agirait-il  d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à créer une situation offensante?

Bref, puis-je le faire sans risque au sein de Société Générale?
Personnellement, même en qualité de salarié protégé, je vous demande l'autorisation au préalable (puisque personnellement, je trouve cela totalement déplacé mais ce n'est visiblement pas le cas de tout le monde)... à défaut d'informations (prévention primaire), je vous demande si cela est autorisé.  

Est-ce que l'annexe du règlement intérieur relatif aux comportements inappropriés a modifié d'une quelconque façon la position de la Direction de Société Générale sur le sujet?


Outre l'ensemble des questions ci-dessous auxquels
je souhaite une condamnation ferme d'un tel photo montage,
je réitère l'ensemble des réclamations réalisées le 13 mai 2019.

Cordialement,


Monsieur le représentant de la Direction auprès de la Commission des Réclamations Sociales des Services Centraux Parisiens,

L'auteur de cette réclamation a demandé en CHSCT et en délégation du personnel une information des salariés sur la prévention en matière de harcèlement sexuel - autrement dit de la prévention primaire sur le sujet du harcèlement sexuel -.

L'absence de réponses motivées et de l'absence de prévention sont significatifs du manquement manifeste de Société Générale en sa responsabilité d'obligation générale de sécurité (ici en matière de harcèlement sexuel).  

Comme mon employeur n'a pas pris la peine de m'informer, je vous interroge pour savoir si la publication d'un photo-montage sur base de la photo ci-dessous est autorisé au sein de Société Générale (sachant que je suis prêt à porter le résultat aux personnes concernées...).

IMG 0237

Comme je parle de photo-montage, là nous n'avons que la photo.  

Puis-je faire un photo montage avec la tête de Madame Diony LEBOT, Directrice Générale Déléguée du Groupe et lui remettre en main propre (si vous laissez sous entendre que c'est autorisé, je suis prêt à le faire juste pour apprécier la qualité de votre réponse et de confronter sa réaction)?

S'agirait-il d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à porter atteinte à la dignité en raison de leur caractère dégradant?
S'agirait-il d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à porter atteinte à la dignité en raison de leur caractère humiliant?
S'agirait-il d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à créer une situation intimidante?
S'agirait-il  d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de créer une situation hostile?
S'agirait-il  d'un propos ou comportement à connotation sexuelle qui soit de nature à créer une situation offensante?

Bref, puis-je le faire sans risque au sein de Société Générale?
Personnellement, même en qualité de salarié protégé, je vous demande l'autorisation au préalable (puisque personnellement, je trouve cela totalement déplacé mais ce n'est visiblement pas le cas de tout le monde)... à défaut d'informations (prévention primaire), je vous demande si cela est autorisé.  

Est-ce que l'annexe du règlement intérieur relatif aux comportements inappropriés a modifié d'une quelconque façon la position de la Direction de Société Générale sur le sujet?


Outre l'ensemble des questions ci-dessous auxquels je souhaite une condamnation ferme d'un tel photo montage,
je réitère l'ensemble des réclamations réalisées le 13 mai 2019.

Cordialement,

 

 

 

Réponse de la Direction:

Au regard des précisions apportées par les représentants du personnel lors de la séance du 30 septembre 2019, à savoir que des photos montage auraient été publiées sur un site interne Société Générale en superposant le visage d’une collaboratrice sur l’image jointe à la réclamation, la Direction rappelle ses engagements en matière de lutte contre les comportements inappropriés de toute nature.

La Direction invite naturellement les représentants du personnel à nous remonter le cas d’espèce afin de pouvoir prendre les mesures adéquates.

Lu 464 fois Dernière modification le mercredi, 09 octobre 2019 14:45
Connectez-vous pour commenter