vendredi, 03 mai 2024 17:51

Compte rendu Aura - Avril 2024

Écrit par
Évaluer cet élément
(2 Votes)

COMPTE RENDU & INFOS

CSEE AURA - Avril 2024

 

Approbation du règlement intérieur du CSEE SG Auvergne Rhône-Alpes

Après 4 mois de négociations entre la Direction et l’ensemble des organisations syndicales, le RI a été approuvé à la majorité par les élus CGT et CFDT. Après avoir accédé à bon nombre de demandes du SNB, ces derniers ont toutefois voté CONTRE, se sentant contraints vis-à-vis des moyens alloués…

Budgets prévisionnels 2024 CSEE SG AURA présentés en CSEE de mars 2024

Vote du budget prévisionnel du FONCTIONNEMENT (AEP) :

Le budget prévisionnel a été approuvé à la majorité par les élus CGT et CFDT.

Le SNB vote CONTRE car selon leurs élus, les moyens alloués ne leurs sont pas suffisants… Leurs exigences en termes de matériels (ordinateurs, téléphones, pack office etc.) ne sont pas assouvies quand bien même le Bureau a revu à la hausse des lignes de budgets.

Vote du budget prévisionnel des Activités Sociales et Culturelles :

Les élus CFDT et CGT ont voté POUR, le budget est adopté à la majorité.

Les élus SNB s’abstiennent car selon eux, le budget manque d’ambition.

Le Bureau a expliqué (avant le CSEE) en intersyndicale aux 3 Organisations Syndicales, que des projets étaient à l’étude (Disney, arbre de Noël, spectacles…) et s’étonne de cette prise de position en séance sur des activités sociales car une abstention équivaut à s’opposer à la résolution. Les élus SNB sont donc contre   les budgets qui vous sont alloués dans le cadre des ASC.

Prévisions budgétaires 2024

C’est avec la garantie du succès que la Direction nous expose les postes restants à supprimer dans le cadre de VISION 2025, pour l’année 2024. Cette sérénité et le sentiment du travail bien fait en matière de réduction d’effectif nous paraissent tellement contradictoires avec la réalité de ce que nous vivons au quotidien dans le réseau. Ce « jonglage maladroit » entre suppressions et les difficultés de recrutement se heurte au bon sens. Pourquoi ne pas se concentrer sur les forces en présences, les valoriser, les former et les faire évoluer ? A cette question il n’y aura évidemment pas de réponse concrète apportée.

Au niveau chiffré, la région insiste bien sur le souhait de nous donner des éléments plus précis que les éléments nationaux.

ENTITE GEOGRAPHIQUE

OBJECTIF EBP 2023

OBJECTIF EBP 2024

DR

130

108

Andrézieux – St Etienne

132

123

Clermont-Ferrand

212

203

Grenoble

379

333

Lyon Périphérie

283

263

Lyon Ville

263

262

CAR Auvergne Loire

46

47

CAR Grand Rhône

110

105

CAR Isère Drome Ardèche

53

47

MARCHE

OBJECTIF EBP 2023

OBJECTIF EBP 2024

VARIATION

FILIERE MANAGERIALE DG, DA, DAI, ADAI, ADA

359

340

-5,3%

FILIERE PRO

RC PRO, CCPRO, CHARG AFF TPE, PROF

LIB, AC PRO

236

234

-0,8%

PATRIMOINE PREMIUM BPAT, BP1, ASS BP

329

297

-9,7%

- dont PREMIUM

211

173

-18,0%

RESTE PRI ESSENTIEL, CHARGE ACCUEIL

- dont ESSENTIEL

280

250

249

222

-11,1%

-11,2%

CLI COM

190

179

-5,8%

  • La baisse la plus importante est sur le marché Premiums, d’après la direction, avec de multiples explications : double relation sur les CC PRO, création d’adjoint au responsable d’agence dans les agences ex-CDN (souvent c’est un CC Premium qui est devenu ADA), et enfin le regroupement d’agence.
  • L’effort le plus important en termes de suppression de postes sur 2024 portes sur la DCR de GRENOBLE. La direction explique que dès lors qu’ils ont pu faire de l’avance de phase ils l’ont fait. Voilà pourquoi il y a un sous-effectif existant de 27 postes car « nous avons pris de l’avance en 2023 sur 2024 » entre le réalisé 2023 et cible 2024 il y a 46 postes à supprimer ... Cette stratégie est totalement assumée sur le terrain, les chaises sont laissées vides sciemment car ce seront des postes supprimés… on marche sur la tête laissant les

équipes volontairement dans une situation gangrenée.

L’engagement pris par le délégué est que les objectifs de la région soient totalement égaux aux objectifs des agences dès septembre, les 5% d’objectifs supplémentaires distribués depuis le début de l’année en agence seront retirés des agences en souffrance au niveau RH.

Nous avons demandé un retour sur les démissions, qui font l’objet d’un suivi mensuel au niveau national.

Au 31/12/2023 la DR était à +18% de démissions (CRC, CDS, DCR) par rapport au 31/12/2022 (101 démissions VS 119). Au 31/03/2024 le chiffre des démissions est en baisse de 26% en comparaison à date avec 2023 (17 VS 23).

Ce suivi ne tient compte que des démissions effectives et non de celles reçues et qui sont en cours.

A noter la forte représentation des salariés de l’ex-Banque Rhône Alpes : plus de 50% des démissions (sachant que les effectifs de la BRA représentent 20% des effectifs régionaux). A quoi s’ajoute une forte concentration sur Lyon et Grenoble, en particulier sur le marché Pro et Premium.

Il y avait 92 CDD au 31/12/2023 sur la DR. Le nombre de CDD d’Accueil attire notre attention car nous les avions supprimés il y a peu, s’agit-il d’un retour en arrière ? Bien sûr que non, cela palie simplement dans de nombreux cas à un besoin de CC Essentiel non remplacé dans l’attente de suppression du poste dans le cadre de VISION. Les seuls formats dans lequel il y aura le maintien du Chargé d’Accueil, seront les agences dont l’effectif est supérieur à 10 postes.

FOCUS INVESTISSEMENTS IMMOBILIERS

Les travaux prévisionnels 2024 sur la DR, bien que plus que nécessaires à certains endroits, nous apparaissent comme exceptionnellement coûteux. Les agences faisant l’objet de ces travaux font toutes parties du dispositif VISION 2025. Vous trouverez ci-dessous les opérations les plus importantes pour 2024 :

ANDREZIEUX : Le Puy 780K€ - La Talaudière 650K€

CLERMONT-FD : Etats-Unis 2,4M€ - Cournon 700K€

GRENOBLE : Valence République 850K€ - Victor Hugo 600K€ - Bourg d’Oisans 600K€

LYON VILLE : Oullins 160K€ - Brignais 300K€

LYON PERIPHERIE : Bourg-en-Bresse 650K€ - Villefranche: 650k€ - Mâcon La Martine 391K€

CRC : 3,8M€ investit sur 3 ans

Bien évidemment à la suite de la présentation des prévisions budgétaires par la direction, vos Elus CGT ont votés CONTRE aux vues des diminutions drastiques des effectifs pratiquées depuis des années au sein de SGRF.

Information sur la modification de la tête d’AMS Champagne / Dardilly

L’AMS Dardilly / Champagne-au-Mont-d’Or a été créée en juin 2023 à la suite du projet vision 2025 qui est venu modifier le maillage existant. Historiquement l’agence de Champagne-au-Mont-d’Or était le site secondaire d’une AMS et Dardilly une agence ex-CDN. L’organisation n’étant pas optimale car les 2 sites sont ouverts sur RDV l’après-midi. Après presque 1 an de fonctionnement, il est proposé de rationaliser le dispositif de ces 2 sites avec une modification de site principal au profit de l’agence de Champagne-au-Mont-d’Or, les flux de clientèle et le fonds de commerce étant plus important sur celle-ci (3000 clients PRI et PRO contre 1250 pour Dardilly).

La modification d’organisation de l’AMS permettrait de positionner les fermetures saisonnières sur l’agence de Dardilly.

Cette modification n’aura pas d’impact sur les effectifs et leur répartition actuels entre les 2 sites. Les horaires du personnel, de la clientèle et ses modalités d’ouverture resteront inchangés.

Recrutement des alternants pour la rentrée de septembre 2024

199 alternants sont prévus pour le mois de septembre, plutôt de niveau Master.

ST ETIENNE: 1 BTS, 3 LICENSE, 10 MASTER (50% PRO – 50% PAT)

LYON PERIPHERIE :1 BTS, 9 LICENCE, 16 MASTER (50% PRO – 50% PAT)

GRENOBLE: 8 MASTER PRO, 7 MASTER PAT, 10 LICENCE

LYON VILLE: 8 MASTER PRO, 7 MASTER PAT, 7 LICENCE

CLERMONT: 5 MASTER PRO, 5 MASTER PAT, 1 LICENCE

CAR : 4 MASTER

CRC : 5 LICENCE, 5 LICENCE SG DIRECT

CDS : 3 MASTER, 1 BTS

Nombre de salariés en mission ? Durée moyenne des missions ?

Actuellement il y 43 collaborateurs en mission au niveau de la DR de LYON. Ces missions sont réparties entre le siège, chaque DCR ainsi qu’à la conformité. La mission a un double usage, les missions temporaires qui servent à mener un projet ou suppléer des salariés lors d’une charge de travail plus importantes. Mais on peut rencontrer des salariés en mission dans le cadre d’une gestion RH sur un poste vacant ou dans l’attente d’un poste qui se libère.

Dans certains cas de mission il existe une prime de mission. Un salarié se voyant prendre un poste dans le cadre d’une mission ne bénéficie pas automatiquement de la prime de mission (jusqu’à 150 € bruts mensuels) liée à ses fonctions temporaires. Les primes de mission ne sont attribuées qu’en cas de prise de poste ne correspondant pas à la fiche de poste actuelle du collaborateur, ou en raison de conditions de déplacement fortement augmentées par rapport au poste occupé précédemment.

Ne vous faites pas enfumer par des promesses d’évolution, d’augmentation de part variable ou de revalorisation salariale, on a bien vu ce que ça a donné cette année…

Règles concernant les déplacements professionnels

Un point a été fait sur les règles pour les déplacements lors d’une formation (départ pour Paris par exemple) :

  • Si départ la veille sur un jour férié ou jour habituellement non travaillé : 1 ICD (Indemnité de Contrainte de Déplacement soit 15,50€)
  • Frais de repas et d’hôtel pris en charge selon barème pendant la période de déplacement
  • Si le retour au domicile se fait après 20h : repas du soir indemnisé
  • Si le retour au domicile se fait après 21h : 1 ICD ou arrivée au travail retardée d’1h le lendemain.

Si vous avez des questions sur le sujet n’hésitez pas à contacter un élu CGT.

Recrutement des auxiliaires d’été

La campagne de recrutement a pris fin et 190 auxiliaires d’été sont prévus pour la région Auvergne Rhône-Alpes.

Heure fête des mères & Journée de solidarité 2024

Chaque année, les mères de familles ou futures mamans peuvent bénéficier d’une réduction d’1h de leur temps de travail de l’un des journées de la quinzaine qui suite le dimanche de la fêtes des mères (26 mai 2024).

Les salariés en régime horaire travaillant habituellement sur des journées de 7h48 ou 7h37 bénéficieront d’une récupération d’une heure à prendre sur l’année après accord de la hiérarchie.

Re-ribage ex-CDN , TIC TAC !!

 

 

L’ensemble des organisations syndicales sont intervenues sur ce sujet et sur le traitement trop à la légère de la direction.

Pour mémoire SG communique les nouveaux IBAN aux clients ex-BRA, qui, dans les 13 mois précédant la bascule ont eu un prélèvement récurrent ou reçu au moins 2 virements de ce donneur d’ordres. En effet une mobilité bancaire ordinaire n’ayant pas été possible avec le slogan à l’époque : on s’occupe de tout vous ne vous occupez de rien !

Moralité : au 30 juin maximum les clients devront faire modifier le RIB auprès de leur donneur d’ordre par eux-mêmes et les CC devront contacter tous leurs clients concernés. Un travail de titan !

Les élus CGT ont interpellé Didier Pariset sur ce travail de fourmis, chronophage, et sûrement pas à la hauteur des engagements de la direction mais qui va être générateur d’insatisfactions et de situation de RPS. Nous lui demandons de mettre en place des renforts auprès des CC et d’harmoniser les pratiques/process auprès des clients.

Réponse : « je ne ferais rien et il n’y a aura pas de renfort supplémentaire ».

La direction doit bien avoir à l’esprit que nous prendrons toutes les mesures nécessaires si des situations de RPS devraient apparaître alors qu’une alerte a été formulée.

 

 

 

 

Prochaine réunion du CSEE

Jeudi 23 mai

 

N’hésitez pas à contacter vos élus CGT pour toutes questions,
problématiques ou irritants.

 

 

 

 

Lu 541 fois Dernière modification le vendredi, 03 mai 2024 18:04
Plus dans cette catégorie : « SG AURA : Toujours à vos côtés !
Connectez-vous pour commenter