Imprimer cette page

Les infos du 17 Juin 2016 : Elections, loi travail

Évaluer cet élément
(79 Votes)

ALEA JACTA EST

Les résultats des élections du second tour du CE et des DP des services centraux affichent la CGT à près de 28% au CE et 29% en DP. Dans le contexte médiatique actuel, le maintien de la CGT à un tel niveau à la Société Générale est remarquable. La moitié de l'effectif de la SG s’est exprimée, et ce résultat démontre que la présence de la CGT n'était pas un effet conjoncturel en 2013, localisé dans les centraux, mais bien que son travail est reconnu des salariés. Les scores atteignent près de 37% dans les tours SG et Basalte et dépassent 44% à CB3 - Adamas. Le second tour a accentué les résultats du 1er tour et a placé  le SNB en tête. Nos 2 organisations sont loin devant la CFDT et la CFTC. Le nouveau Comité d'Etablissement sera constitué début juillet. L'ensemble des résultats est disponible sur nos sites intranet ou internet. Ils n'auraient pas pu être obtenus sans le travail et la persuasion de nos candidats, et peut être aussi sans vous. Plus que des remerciements convenus, c’est un engagement de répondre à la confiance de nos électeurs que nous prenons. Le travail qui nous attend maintenant dans les différentes instances devra être à la hauteur des enjeux auxquels nous allons tous être rapidement confrontés.

 

#WeLoveVérité

Le mouvement de contestation contre la loi réformant le Code du Travail a connu sa plus grande manifestation le 14 juin. Le succès de cette mobilisation a été escamoté dans les médias par les casseurs de l'hôpital Necker. Qui peut croire à la fable d’une complicité de la CGT avec les casseurs, et qu’elle porte une responsabilité ? Pas les syndicats de police qui dénoncent depuis longtemps la passivité imposée aux forces de l’ordre. La CGT a condamné depuis 3 mois les violences. Nous ne sommes pas dans le cas de quelques dérapages individuels d'énergumènes qui ont la tête près du bonnet, ce sont des groupes organisés. Il aura fallu une heure pour que les consignes d'intervention soit enfin données ... et cela dure depuis 3 mois ! Alors qu'en 2 jours, démonstration a été faite qu'on peut retrouver des hooligans et les juger. Qui a intérêt à décrédibiliser la CGT ? Montrer des images violentes de ces attaques en règles, ultra minoritaires au regard des centaines de milliers de manifestants, n'a qu'un objectif, faire oublier le débat de fond et casser toute contestation sociale. Il est grand temps que cela cesse. Être aux abois et impopulaire à ce point ne peut justifier de la part du gouvernement l’amalgame du meurtre terroriste de 2 policiers avec la contestation de sa politique. Après avoir claironné que la manifestation du 14 juin serait un chant du cygne, le gouvernement n'avait plus le soir même qu'à raconter une histoire : il n'y aurait eu que 80.000 manifestants dans la rue, et 1.000 casseurs parmi eux ! Grotesque, c’est ce récit qui est ridicule. Les réseaux sociaux regorgent de photos et vidéos qui démontrent bien que cette fable ne tient pas la route et que les casseurs ont eu le champ libre pendant 1 heure. Reste le débat de fond : ce projet de loi est-il juste et efficace ? ou inacceptable, car il fait exploser le droit social en France ? ... et ce débat de fond doit pouvoir avoir lieu. C'est la base même de la démocratie. D'ailleurs, qui est minoritaire aujourd’hui, alors que la CGC (dont est membre le SNB) a rejoint l'opposition au texte, et a demandé le retrait de l'article 2 et la suspension du débat parlementaire. +1 !

Les infos sous format PDF

cgt597-elections

 

 

Lu 15912 fois Dernière modification le mardi, 07 septembre 2021 10:52

Éléments similaires (par tag)

Connectez-vous pour commenter