mardi, 27 février 2024 12:10

Que peut il y avoir dans la tête d'un collègue du Fil RH actuellement ? 27 février 2024

Écrit par
Évaluer cet élément
(6 Votes)
  • La Direction souhaite mettre en œuvre la « People Ambition » avec  3 piliers dont la transformation culturelle pour renouer avec la fierté. Il semble y avoir une confusion dans la formulation de la nouvelle ambition «People Ambition» et son lien  avec le pilier de la transformation culturelle pour renouer avec la Fierté.

Fierté de l’entreprise : renforcer la fierté d’appartenance à SG en mettant en valeur sa mission, favoriser un environnement de travail collaboratif où les employés se sentent valorisés et soutenus, offrir des opportunités de formation et de croissance professionnelle……

La Direction peut-elle clarifier sa vision de fierté dans le cadre de la transformation culturelle en nous indiquant les éléments qui vont renforcer notre sentiment de fierté et d’accomplissement ? Est-ce en délocalisant nos postes que le sentiment de fierté va se renforcer ?

  • Face au climat actuel et d’incertitude, nous souhaitons savoir si l’équipe du FILRH peut refuser de participer à la formation de l’équipe de Bucarest. Dans quelle mesure  l’équipe de Paris aura-t-elle le doit ou la possibilité de refuser  de participer à cette formation, compte tenu de la situation actuelle et de son impact sur le moral et le bien-être de l’équipe.
  • Peut-on nous imposer dans nos PDP de participer à la formation de l’équipe de Bucarest ?
  • Quelles possibilités existent-t-ils pour reconsidérer la décision de délocalisation du FILRH et explorer des alternatives qui pourraient mieux répondre aux attente des collaborateurs ?
  • Effectivement, le FILRH n’effectue pas d’actes de gestion standard, mais notre rôle s’étend bien au-delà pour fournir des conseils personnalisés et une véritable valeur ajoutée en offrant un soutien RH complet et en répondant aux besoins spécifiques de nos collègues.

Comment la direction prévoit-elle de gérer le transfert des connaissances, des compétences et de l’expertise de l’équipe actuelle du FILRH ?

  • Quel service va reprendre le relai en cas d’incompréhension des réponses apportées par Bucarest ?
  • Comment va s’opérer le reprise de l’activité téléphonique et des Kiosques RH  (sous quel délai) ?
  • Pouvons-nous discuter de l’expérience passée avec une ligne téléphonique à Bucarest pour les demandes en cours et relances ? les collaborateurs rappelaient le FILRH en France derrière en nous exprimant leur incompréhension et insatisfaction et en nous demandant de reprendre le relai. Comment la direction prévoit-elle d’aborder cette question compte tenu de ces précédents ?
  • Le FILRH a toujours été investi dans son travail et dévoué aux collaborateurs et nous avons le sentiment que notre expertise et notre engagement ont été  sous-estimés dans cette décision.

Comment la Direction compte-t-elle reconnaître et valoriser le travail et l’engagement de l’équipe du FILRH et quelles mesures seront prises pour garantir le même niveau de ces qualités dans les décisions futures de l’entreprise ?

  • Quelles analyses ont été effectuées en amont pour évaluer l’impact de la délocalisation du FILRH sur la qualité de service et la satisfaction des collaborateurs ?
  • Comment allez-vous garantir une communication fluide et efficace avec les collaborateurs en tenant compte des différences culturelles et linguistiques ?
  • Quels sont les plans de secours en cas de difficultés ou d’inefficacités rencontrées après la délocalisation et comment la direction compte-t-elle y répondre rapidement et efficacement (Plan B)?
  • Comment la direction prévoit-elle de mesurer et d’évaluer l’impact de la délocalisation sur la satisfaction des collaborateurs à long terme ?
  • Quelles opportunités de développement professionnel seront proposés au collaborateurs du FILRH ?
  • Comment la direction prévoit-elle de maintenir l’engagement et la motivation de l’équipe du FILRH ?
  • Quelles seront les priorités et les critères pris en compte lors du processus de reclassement interne pour garantir une répartition équitable des opportunités  de réaffectation ?
  • Quelles mesures seront mises en place pour garantir que l’équipe du FILRH ait accès à une formation et un soutien adéquats pour réussir sur un nouveau poste.
  • L’équipe du FILRH aura-t-elle la possibilité de rester sur des postes RH  ou sera-t-elle contrainte d’accepter des postes sur d’autres domaines ?
  • Qui va prendre le relai sur les questions complexes que Bucarest nous rebasculent car ils ne savent pas traiter ?

 

Pourquoi faut-il sauver le Fil RH et le Kiosque RH ?
Comment ? 

Informations supplémentaires

  • onesignal: 0
Lu 595 fois Dernière modification le jeudi, 29 février 2024 07:14
Connectez-vous pour commenter