mercredi, 28 février 2024 17:36

Êtes-vous favorable à la délocalisation du Fil RH et l'arrêt des Kiosques RH ? - vos commentaires - 13 février 2024

Écrit par
Évaluer cet élément
(13 Votes)


Êtes-vous favorable à la délocalisation du Fil RH et l'arrêt des Kiosques RH ? - Vos retours

 
Merci pour votre participation!

N'hésitez à soutenir nos candidats pour les élections du Conseil d'Administration de janvier 2024

CONTRE 99.2661%
Commentaires (lorsqu'il y en a)
CONTRE - Écourter les délais. Mettre en lien les notes qui font référence à la question.
CONTRE - Ressources humaines tout est dit dans ce titre. La future delicalisation suppose que même pour les problèmes rh nous allons être contraints de parler à travers une IA. Le jour où il n'y aura plus que des robots on fera quoi. Ce message best bien sûr pas dirigé contre nos collègues Roumains qui ont aussi besoin d'un emploi, c'est la manière dont c'est géré qui est scandaleuse.
CONTRE - Nous n'oublions pas la Cyber-attaque en 2023 avec la fuite de nos données personnelles. Plutôt que de délocaliser, il est temps de réinternaliser certaines activités
CONTRE - Avoir un chatbot pour des démarches rapides
CONTRE - des services RH avec des équipes dédiées à un ensemble de collaborateurs prédéfini. Pas uniquement un traitement industriel sans aucun lien avec les personnes et les managers dont le service RH a la charge;
CONTRE - Il me semblerait pertinent d'avoir des interlocuteurs dédiés par BU sur tous les sujets RH transversaux - que l'on pourrait éventuellement rencontrer physiquement et/ou avoir au téléphone - qui pourraient répondre à nos questions et nous orienter vers d'autres experts pour des sujets plus précis si besoin.
CONTRE - un delai de réponse immédiat pour toutes nos questions. Surtout en cas d'accident ou arret maladie ou l on doit pouvoir bénéficier d'une écoute bienveillante en langue française ainsi que d'une prise en compte de nos besoins qui peuvent nécessiter une aide ménagère, une ambulance, des soins... Soit un retour à des gens formés et qui ont de l'empathie.
CONTRE - RAS
CONTRE - Pourquoi la Direction souhaite réduire les contacts humains, demande aux collaborateurs d'être de plus en plus autonomes en délocalisant le FILRH à Bucarest, tout en maintenant une cellule RH spécifique pour les cadres dirigeants en France refusant ainsi de délocaliser leur gestion ? Ne sommes nous pas en train d'appliquer deux poids deux mesures ?
CONTRE - Bonjour, Est-ce que le délocalisation du Fil RH concerne tous les employés SG ou uniquement ceux qui ne sont pas VIP ? Merci
CONTRE - il est essentiel de garder de la proximité dans ce monde totalement incertain
CONTRE - Rien ne vaut un contact humain de proximité. Un contact uniquement par message et avec des intervenants externes est source plus grande de mécompréhension/mauvaise interprétation d'une question ou réponse. J'ai plusieurs fois eu des bugs informatiques restés sans réponse car après avoir écumé les N+1ou2 locaux pour que le cas parte vers l'équipe Bengalore sans retour. Pour les frais nous passons par SAP. Lorsque cela bug on peut appeler plusieurs fois, ne jamais avoir le même interlocuteur. Les dossiers ne sont pas suivis, il faut tout répéter à chaque fois.
CONTRE - Maintenir les compétence pour des réponses efficaces et un support satisfaisant et effectif Le fil RH et le Kiosque RH sont les seuls services qui traitent effectivement les besoins réguliers de traitement administratif qui ne peuvent pas être automatisés. Seuls nos interlocuteurs en France sont en mesure d'analyser les demandes et d'apporter les réponses et la mise en œuvre de façon pertinente, dans le respect des délais. Ne pas pénaliser les collaboratrice A noter qu'un pourcentage important des opérations traitées (mise en place de temps partiel, conséquences des congés maternité, dispositifs aidants et corrections des anomalies générées par les Temps partiels ou les congés mat. sur tout le traitement (retraite/historique/certificats/Tickets Restaurant/Congés) concerne des collaboratrices et que la suppression du fil RH et du Kiosque qui traitent ces sujets serait forcément de nature à pénaliser encore plus les collaboratrices du groupe. Un vrai savoir faire - Une vrai compétence - Une vraie valeur ajoutée Au delà d'une certaine complexité le Kiosque RH est indispensable pour obtenir la correction des nombreuses anomalies générées dans les systèmes avec des conséquences importantes. Il ne faut en effet pas attendre sa suppression pour se rendre compte que le fil RH et le Kiosque RH sont des éléments indispensables au bon fonctionnement de l'entreprise. Des besoins croissants et encore à venir Dans le cadre des plans de départs programmés il faut également se préparer à de nombreux traitements et le besoin de nombreuses régularisations pour toutes les anomalies qui peuvent exister et devront être corrigées avant les départs. Le fil et le Kiosque restent des éléments clés pendant cette période et au delà. Il faut être informé et réaliste sur les capacités réelles de traitement Sans sous-estimer le travail réalisé par les équipes de Bucarest, il faut néanmoins être bien conscient qu'il est efficace sur les processus hyper simples et hyper standardisés. Les utilisateurs avisés auront bien pu observer que ces services sont dans l'incapacités de traiter les demandes plus évoluées qui se traduisent, quand elles sont traitées par Bucarest par des fermetures intempestives des demandes ou des réponses des plus ésotériques avec une perte de temps significative pour les collaborateurs concernés.
CONTRE - Je suis moi même acteur RH. les collaborateurs nous posent beaucoup de question en direct, nous les réorientons vers le fil RH. La qualité des réponses est très bonne, rapide Nos collaborateurs sont satisfaits et ne reviennent pas vers nous. Si la qualité de réponse est dégradée ou moins rapide, beaucoup de question vont revenir vers nous.
CONTRE - La proximité et la connaissance terrain sont une obligation et pas une option pour la pérennité de l'entreprise et la gestion des équipes. On a le sentiment que la direction veut laisser les équipes à l'abandon. Le but recherché est de favoriser le ras le bol et le départ des salariés des centraux et du réseau.
CONTRE - Ainsi que la connaissance de l'environnement règlementaire français en matière de rémunération, sécurité sociale, avantages sociaux, etc.
CONTRE - comme pour le proxy IT , un proxy RH où on peut rencontrer des rh et poser des questions
CONTRE - Il serait souhaitable que les RH BP ne soient complètement déconnectés des problèmes administratifs qui se règlent en général avec le fil RH. On se retrouve bien souvent seul avec son problème dès qu'il devient un peu complexe
CONTRE - Préoccupation principale liée à la nécessité d'un ancrage local pour gérer toutes les problématiques potentielles notamment dans les échanges avec les organismes sociaux (vécu dans mon cas personnel avec des échanges très compliqués entre CPAM et Employeur sur des zones mal remplies qui bloque le versement d'IJSS par la sécu)
CONTRE - La délocalisation a des limites. Ou se trouve le bon sens de faire traiter des problèmes franco-français par du personnel ne connaissant pas les spécificités sociales et fiscales françaises ?
CONTRE - Mettre quelques acteurs en Roumanie, pour les demandes de certains thèmes et demandes par mail par exemple , Mais maintenir le fil rh France dans tous les cas
CONTRE - un service humain de proximite
CONTRE - Recruter des salariés en interne
CONTRE - il faut que les tâches soient gérées à Paris quand cela concerne des procédures sociales de droit français car nous sommes face potentiellement à un risque opérationnel.
CONTRE - J'ai déjà expérimenté la célérité de nos collègues en Roumanie pour traiter un problème mineur de régularisation de congés (ils ne doivent pas être nombreux non plus) et le délai de réponse a dépassé le délai maximum affiché sur le site (plus de 10 jours au lieu de 8 max). je n'ose imaginer ce qu'il va se passer quand tout sera délocalisé.
CONTRE - La délocalisation est la même situation que si on avait un chat bot automatique qui nous répondais....... donc aucune plus value et ca sert a rien car pas la même législation sur le droit du travail….. mais bon, ils vont trouver des spécialistes RH en Roumanie.......
CONTRE - PERTE DE CONFIANCE SI LES DOSSIERS NE SONT PLUS GERER EN INTERNE - PERTE DE LA RELATION HUMAINE EN FAVEUR D UN NUM DE MATRICULE
CONTRE - Limiter les déclarations inutiles, davantage automatiser. Exemple sur les jours RQTH qui nécessitent à chaque jour pris de faire une demande au fil RH pour régularisation. Et donner ainsi plus de temps à nos collègues RH pour du conseil, de l'accompagnement, et de la prévention.
CONTRE - Il faut arrêter de délocaliser tous ces emplois qui sont par la suite synonyme d'une grande dégradation des services pour les employés situés en France au quotidien mais effectivement pas pour Mr Kruppa. C'est une vision court termiste qui dégrade le travail de tous sur le long terme. C'est fatiguant...
CONTRE - Pour le bien être moral du Personnel, pour la fluidité des futures transformations de notre Banque, il est indispensable que le service RH reste en FRANCE, et soit composé de Personnel bénéficiant de Formations adaptées à l'aide des agents SG, au guidage des transformations....tout en considérant que nos nouveaux collègues arrivant d'autres entités, ont encore plus ce besoin que nous, les purs SG . Il est grand temps de tenir compte des connaissances de nos services RH, une entreprise digne de ce nom , ne peut et ne doit pas se désolidariser de ces services. Le service RH est indispensable, et il ne faut pas non plus le réduire à peau de chagrin !!!!! Voilà, c'est ma pensée du jour !!!!!!!!
CONTRE - Le terme service doit reprendre tout son sens. Les Hrbp doivent organiser des permanences téléphoniques pour être à l'écoute des collaborateurs .
CONTRE - Retour des services RH complet en DCR et arrêt d'une délocalisation forcené des services dans sa globalité
CONTRE - comment vont-ils organiser la résilience en cas de problème (inondations, etc)?
CONTRE - En délocalisant le temps de traitement de nos demandes risque d'être vraiment augmenté.
CONTRE - La délocalisation fait perdre tout l'intérêt d'un service qui à la base, rappelons-le, s'appelle GESTION DU PERSONNEL. Quel serait le lien humain avec des personnes à l'autre bout de l'europe, ne connaissant pas notre historique métier, nos contraintes locales, nos revendications ? Le peu que j'ai pu constater est que les personnes à distance ne font qu'appliquer des tâches. Lorsque cela sort du contexte, il n'y a aucun dialogue possible. Encore une fois, où est la Gestion et Relation Humaine dans une telle démarche ?
CONTRE - Nous avons besoin d'interlocuteurs locaux, pour les demandes particulières ou en cas de problème nécessitant des échanges. Par exemple, pour échanger avec la CPAM dans le cas de non versement des Indemnités Journalières. Côté salarié / cotisant, pas de contact direct possible avec la CPAM ; c'est parce que j'ai finalement réussi à contacter une 'vraie personne' à Paris qui les a appelés (en tant qu'employeur) que le problème a fini par être résolu ... au bout de 4 mois tout de même.
CONTRE - Suite à un dossier qui s'éternisait, j'ai pris un RDV téléphonique via Click & Kiosque RH, pensant que j'aurai un contact avec nos RH sur site, mais en fait, je ne sais pas qui est derrière Click & Kiosque RH mais je n'ai jamais eu aucun appel et je ne peux même pas contacter qqun pour savoir pourquoi je n'ai pas été appelée...
CONTRE - Je reviens de congé maternité et je confirme que le fil RH à Bucarest est juste une catastrophe ! Heureusement que j'ai eu quelqu'un au téléphone en France (même s'ils sont TRES difficiles à joindre) pour débloquer ma situation pourtant simple. Je souhaitais simplement poser 10 jours de vacances avant mon retour. Simple. Tout le monde était OK (RH, manager, moi) mais je n'ai pas accès à l'outil. La RH me dit de faire ma demande au fil RH. Plus d'un mois de non réponse malgré mes relances. Cela pressait car mon retour théorique approchait. En parallèle de cela, je recevais des courriers régulièrement, parfois 2 lettres à la même date dans la MEME ENVELOPPE, avec des dates de reprise différentes (!!) et qui n'étaient toujours pas la bonne. Quelqu'un au téléphone a débloqué la situation, de manière étonnée "ah c'est juste ça que vous voulez ? Poser dans l'outil auquel vous n'avez pas accès" . Résultat mes congés ont été posé 10 jours avant ma reprise théorique alors que je m'y étais pris 1.5 mois à l'avance !!
CONTRE - Par ailleurs il peut y avoir des problématiques de compréhension, de sensibilité dans les échanges liées à une différence culturelle...
CONTRE - Proximité rime avec efficience et rapidité allié à une maîtrise de la réglementation française La sensibilité des opérations traitées et des documents édités ouvre la brèche, à travers cette délocalisation, à de multiples risques opérationnels tout sauf maîtrisés
CONTRE - Plus de contact de proximité et d'accompagnement. Actuellement au sein de GTPS Lille, ma RH est à Paris. J'ai été mis en mobilité en Octobre 2023 et depuis aucun contact, aucune question, aucune aide. J'ai connu un temps où les contacts existés, l'aide également.
CONTRE - Cette "localisation" de ressource (terme employé dans le plan, car le terme de délocalisation est trop anxiogène) est de nouveau une pure bêtise. A court terme ils vont se féliciter que ça fonctionne (car plus ou moins les sachants seront en back up). Mais avec le temps c'est une dégradation de service que nous observerons. Ce schéma a été maintes fois observé. Par exemple avec la mise en place des TMA nearshore (Afrique du nord) puis les délocalisations en Inde, Pologne et Roumanie. Le pire est que même dans ces pays les ressources y sont mal payées et de ce fait le taux de turnover est très élevé. Ce qui, en définitive, dégrade le service encore plus vite. Et ce sont donc les quelques ressources à Paris qui doivent continuer à mettre de l'huile dans le système pour qu'il ne se grippe pas.
CONTRE - Au mieux des attentes des salariés ce qui est le minimum requis. Les réponses aux questions les plus ardues étant déjà d'une faible qualité il semble que là ce sera pire.
CONTRE - il est plus que dommage de perdre l'expertise française, une fois de plus
CONTRE - Le self service RH doit rester sur Paris et ne doit pas être délocalisé. Rapidité d'exécution et compréhension de la demande dans les 24h. Le service à Paris répond exactement aux demandes et dans les délais .
CONTRE - La qualité comme le délais de traitement dépend beaucoup de la demande. certaines demandes nécessite des aller-retour parfois compliqué qui alonge encore les délais de traitement.
CONTRE - Un service RH délocalisé ne peut pas saisir les préoccupations des collaborateurs sur site.
CONTRE - Le service actuel me convient parfaitement rapide et efficace. Non à la delocalisation !
CONTRE - Merci, toutes les préoccupations majeurs sont listées ci-dessus. Toutes sont de l'importance "5" pour moi.
CONTRE - Il est temps de délocaliser la DG et tout le COMEX au titre de l'exemplarité!
CONTRE - Le kiosque est conçu comme un service complémentaire à la dématérialisation via portail, afin de centrer l'humain sur le service à valeur ajouté : un service client basé sur une relation humaine de proximité et l'expertise des personnes en charge concrètement des dossiers (expertise RH et aussi opérationnelle) . le kiosque RH a été candidat aux trophées RH de l'innovation car il pallie à la déshumanisation du digital. Le lien humain doti être gardé alors que le collaborateur croule sur les procédures les outils et les modes d'emploi de la cinquantaine (centaine?) d'outils internes à utiliser.
CONTRE - Bonjour, J'ai eu besoin de leurs services à plusieurs reprises pour cause de problèmes de santé, et j'ai toujours été satisfaite et bien accueillie, dans ce métier la proximité humaine est vitale à défaut d'un robot qui répond à un mail avec des phrases toutes faites. L'intelligence artificielle a ses limites, surtout dans ce domaine. Merci de les soutenir, je suis avec vous
CONTRE - A la création du fil RH nous avons perdu notre AGP de référence qui connaissait notre dossier. Avec un délocalisation à Bucarest, toute l'expertise que le FilRH a réussi à obtenir, nous n'aurons plus que des réponses lambda et nos personnalisées. De plus la formation pour obtenir une réelle expertise demande des mois et il sera impossible de former les salariés à Bucarest en quelques jours comme lors de la première délocalisation.
CONTRE - Il me semble que le Fil RH est déjà délocalisé en Roumanie, non? Ca fonctionne bien quand il s'agit de questions standars, mais quand on sort du tout venant, c'est compliqué et on a besoin de parler à quelqu'un. Donc, il faut prévoir une solution de qualité pour gérer les situations particulières. Merci.
CONTRE - Ouvrir l'accueil téléphonique des appels entrants pour toute l'équipe le lundi matin et privilégier les rdv kiosque 3 jours par semaine au matin (mardi, jeudi et vendredi) pour des rdv de qualité (objet des rdv connus permettant de les préparer au mieux). Cette organisation permettrait également d'avoir des temps de back office (traitement des nombreux mails), de réunion et d'échange commun au sein de l'équipe, et d'uniformiser la répartition du travail.
CONTRE - Je suis trop en colère contre nos dirigeants pour apporter des solutions je veux juste dire qu'il faut cesser toutes ces délocalisations je suis dans l'entreprise depuis 1991 j'ai toujours été dévouée, rigoureuse et sérieuse dans tous mes postes je suis écoeurée par ce manque de reconnaissance et de tact vis à vis des salariés SG.
CONTRE - Je pense que pour ce service, il ne s'agit pas juste de vérifier les indicateurs chiffrés du nombre de dossier traités. Il y a essentiellement à conserver un lien d'une certaine proximité qui rassure les salariés en difficulté. Quand une entreprise éloigne ce type de service, elle éloigne le sentiment d'appartenance au groupe et souligne que pour les salariés qui travaillent ne représentent que des numéros de dossier ou de matricule. Il y a un réel impact psychologique quand on est en difficulté ou en demande de services de se sentir loin du centre (du coeur) de son entreprise. Après cela on viendra nous parler d'entreprise qui prône le respect de la RSE???
CONTRE - Ce projet serait catastrophique pour le moral des troupes. J'ai moi-même rencontré des problèmes de remboursement CPAM en 2022. Le retour fait par les équipes de Bucarest était de mauvaise qualité et inacceptable. L'intervention du fil RH Paris a été indispensable pour résoudre le problème.
CONTRE - #NonALaDelocalisation#
CONTRE - Pourquoi ne pas commencer par délocaliser en Pologne la Direction Générale, dont les salaires sont bien plus élevés et dont les capacités de communication de proximité sont manifestement moins évidentes que celles du FilRH ?
CONTRE -
CONTRE - Pouvoir convenir de rendez-vous pour discuter de situations complexes, un peu comme au proxim'IT
CONTRE - Que dire pour être écouter et pas qu'entendu! Concernant la stratégie de délocalisation à outrance de la Direction, il est primordial de trouver un juste équilibre entre les deux pour garantir le développement économique et social du pays.
CONTRE - Il faut bien au contraire renforcer les équipes en place et promouvoir leur montée en expertise Les délais de réponses n'ont ce cesse de s'allonger et sur de nombreuses questions aussi techniques que sensibles, les référents manquent : gestion des accidents de travail, calcul et envoi dans les temps des attestations de salaires, absences longues durées et les prises en charge par la prévoyance, questions spécifiques aux modalités de départ à la retraite,... Chacune d'elles étant autant impactante pour le salarié que source de risques opérationnels importants pour le Groupe SG (!)
CONTRE - Une fois que c'est compliqué, c'est bien d'avoir des gens qui ont le même socle culturel que nous pour arriver à un minimum d'empathie envers nous. Merci au travail réalisé par le filRH pour gérer nos cas si complexes alors qu'humainement, ils sont si simples.
CONTRE - Je suis contre , et je suis pour le rapatriement en France de toutes les activités externalisées! Le fil Rh a bucxarest n’est pas compétent , il y’a un monde entre la qualité des prestations rendues par le fil Rh en France et celui rendu par Bucarest
POUR - Le kiosque RH ne m'a jamais été utile, toute la documentation, reglementation, les réponses à mes questions, etc, sont disponible sur l'intranet ou sur internet. Ne vaut-il pas mieux faire des économies sur des activités superflux aujourd'hui que des plans sociaux demain ?
CONTRE - #NonALaDelocalisation#
CONTRE - Il n'est pas possible de faire partir en Roumanie le droit social français aussi complexe vers un pays n'ayant absolument pas la même culture social. De plus comment expliquer à des personnes ne connaissant pas les méandres administratifs français, les différentes problématiques que nous pourrions avoir. Aujourd'hui la direction nous jure mordicus que nos interlocuteurs parlent français mais demain !!! Comment peuvent ils appréhender les subtilités de notre langue ?? Il y a du chômage en France, pourquoi vouloir toujours délocaliser à l'autre bout du monde !!! Xavier BERTRAND sera certainement heureux de pouvoir nous aider à donner du travail dans sa région
CONTRE - - On a constaté que partout et à chaque fois qu'une délocalisation avait été mise en place, il en résultait une perte de qualité et des réponses plus lentes et moins pertinentes. - La délocalisation est une solution court-termiste qui ne résout en rien les problèmes d'organisation à l'origine de la décision. - Il vaudrait mieux optimiser les procédures, mieux former les opérateurs, les motiver que de délocaliser. C'est la fuite en avant car la direction ne veut pas faire face à la réalité.
CONTRE - La situation est correcte (même si elle n'est pas idéale puisqu'on ne peut plus appeler un support, seulement du mail) mais pourquoi encore dégrader quelque chose qui fonctionne ?
POUR - Demandes traitées par un tiers : - certaines demandes automatiquement traitées par un service en France - si la réponse apportée est jugée insatisfaisante -> escalade vers un service en France
CONTRE - Moins de sillotage, 1 point de contact unique qui gere tout pour les collaborateurs de son portefeuille...un "vrai" HRBP en somme avec une taille de portefeuille lui permettant reellement de suivre correctement le collaborateur.
CONTRE - Le service RH doit rester en France. Si il est délocalisé en-dehors de la France, les réponses à nos questions seront de simples copiés collés des textes de loi et de la convention collective, sans aucune humanité.
CONTRE - La possibilité de pouvoir échanger et comprendre avec des spécialistes qui connaissent nos situations est indispensable et précieuse. Stop à la dégradation sans cesse des services aux salariés.
CONTRE - Dans RH, il y a HUMAIN et donc proximité, humanité, empathie et ça n'est pas à distance et par tchat uniquement que cela peut se faire.
CONTRE - Ne pas délocaliser le fil rh était une promesse de la Direction aux syndicats il me semble, je suis étonnée qu'ils reviennent dessus... Si on délocalise le fil rh il n'y aura +de limite pour délocaliser tout le reste et notamment les fonctions support de proximité !
CONTRE - il est indispensable de maintenir l'activité du FIL RH pour traiter toutes les demandes concernant les collaborateurs en ALD (maladie, maternité, CFC...), les bulletins de paie, les demandes urgentes (acomptes, absences imprévues, accident du travail...), les avantages, les congés, les départs de l'entreprise, .........
CONTRE - Stop à la délocalisation des activités à l'étranger. Il faut dépasser le seul raisonnement du gain financier facial à court terme et prendre conscience des glissements de taches vers les collaborateurs utilisateurs des services délocalisés ainsi que des pertes de temps pour ces derniers. Que dire que de notre indépendance opérationnelle. A l'échelon national, l'exemple de la pandémie sur notre dépendance pharmaceutique (médicaments), notre incapacité à développer un vaccin en situation d'urgence. L'exemple de la Russie ne suffit-il pas à dire stop à ces dépendances vis à vis de pays étrangers.
CONTRE - Bonjour, Déjà dans le passé les équipes postées à l'étranger se sont trompé dans la résolution des demandes qui ont été soumise à leur attention. Surtout une RH qui connait les lois du pays ou nous sommes DOIT IMPERATIVEMENT resté dans le pays d'origine!!! Si cela est la soit disant "mondialisation" qui enlève des postes de travail d'un pays pour en favoriser un autre, je ne vois pas l'intérêt, sauf celui d'une entreprise qui veut "réduire ses couts" au détriment de l'humain et de la qualité de travail. Déjà que cette horrible Intelligence Artificielle va transformer les gens en lobotomisés, esclaves des machines que l'homme même est en train de produire et qui va l'emmener plus vite à sa perte totale d'autonomie et du peu d'humanité qui aurait dû rester....
CONTRE - Le service s'est beaucoup dégradé ces dernières années avec de mauvaises manipulation et de déclaration et une communication absolument pas fluide. Je me suis retrouvé menacé de prélèvement sur salaire par la CPAM a cause d'une déclaration d'arrêt maladie mal saisie côté SG, malgré des demandes au fil RH pour confirmer les dates, la correction a pris plus d'1 an et m'a couté de nombreuses lettres recommandées... Il est essentiel que ces activités soient gérée localement par des personnes qui connaissent notre administration et qui restent disponibles par téléphone en direct.
CONTRE - Nous avons déjà tout automatisé et tout externalisé concernant les demandes dites "administratives" en Pologne. Si on n'a même plus de RRH (1 pour 200...) vers qui se tourner concernant des questions ou des évènements complexes ?
CONTRE - Le Fil Rh permet de s'entretenir de vive voix avec un conseiller et garder ce lien RH (Humain) avec les collaborateurs. Les HRBP ne faisant plus ce line directement (plus ciblé manager), il reste important de pouvoir s'entretenir avec une personne par téléphone. Avoir une explication écrite uniquement n'est pas suffisant et compréhensible lorsque l'on est pas de la RH comme par exemple la maternité, la maladie, le bulletin de salaire..
CONTRE - S'il faut baisser les coûts, alors il faut automatiser des tâches et non pas les délocaliser : par exemple, il me semble invraisemblable que la gestion des options de prévoyance actuellement en cours se fasse par l'envoi d'un formulaire en papier numérisé puis lu par quelqu'un du fil RH plutôt que par le remplissage d'un formulaire en ligne traité automatiquement par un algorithme.
CONTRE - Partant à la retraite dans un mois je fais partie des anciens qui avaient un interlocuteur RH en personne. L'idée même du Fil RH était une régression pour moi, alors une délocalisation ....
CONTRE - Nous menons à la perte de notre belle culture d'entreprise avec ce dossier... Et la disparition du Fil RH est le summum qui illustre l'inhumanisation de notre belle entreprise... Arrêtons de toujours chercher l'économie et gardons nos connaissances françaises !!
CONTRE - j'ai eu des soucis concernant mes congés et c'est une personne du fil RH en France qui m'a aidé à régler la situation. Jétais en période de détresse suite au décès de mon père donc si je n'avais pas eu une personne au téléphone, cela aurait pu etre empiré.
CONTRE - je souhaite rajouter les points suivants : - je m oppose à ce que mes données personnelles soit "exportées" * confidentialité, risque d'utilisation frauduleuse - nos collègues en Roumanie maîtrisent- ils parfaitement les aspects juridiques du droit français en particulier le droit du travail ...... ? Mon avis sur la gestion à l'avenir : - dans le meilleur des monde l'ancien système avec un service RH de proximité en local était le mieux mais ne rêvons la gestion des coûts et la déshumanisation sont plus d'actualité - conserver les service en l'état Cordialement
CONTRE - Maintien du FIL RH et non à la délocalisation.
CONTRE - En cas l'ALD ou autres, la communication avec notre Fil RH est indispensable Merci
CONTRE - Je suggère de faire gérer les situations par des personnes connaissant les réglementations locales et la langue locale (30 mois de retard dans le paiement "automatique" de ma médaille du travail vermeil qui n'a pas été payée, heureusement que je m'en suis rendue compte/ des congés annuels entièrement divisés par 2 à la suite d'un mi-temps thérapeutique malgré des droits acquis pendant les 5 premiers mois de l'année et pas moyen de faire rectifier).
CONTRE - merci pour le travail accompli par les collègues dans des moments difficiles
CONTRE - Ce qu'il reste du service RH doit resté en France.

Informations supplémentaires

  • onesignal: 0
Lu 1520 fois Dernière modification le mardi, 19 mars 2024 13:49
Connectez-vous pour commenter