jeudi, 31 mars 2022 14:56

Les infos du 31 Mars 2022 : La fragmentation - La discorde - La cuisine au beurre Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(9 Votes)

Le scroll hebdo est disponible ici :  scroll      

UN MONDE FRAGMENTÉ
Comme toujours épaulé de la directrice de la communication et des ressources humaines, Frédéric Oudéa a rencontré les organisations syndicales afin de faire un rapide tour d’horizon. Il s’est d’abord félicité du «fort rebond connu en 2021» et de la «bonne avancée des chantiers fondamentaux» que sont la fusion des banques de détail, l’acquisition d’ING France et de LeasePlan afin de renforcer respectivement Boursorama et ALD. Ce sont ensuite naturellement les conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie qui ont occupé une bonne partie de la réunion, la SG étant particulièrement concernée par le biais de sa filiale et de ses 12.000 salariés. Il n’est pas possible d’abandonner ces derniers, ni de fermer des agences bancaires comme des magasins de luxe ou d’électronique, tout comme il est impossible d’ignorer les sanctions ordonnées par les autorités occidentales à l’encontre de la Russie. La direction s’efforce donc de suivre une ligne de conduite «équilibrée» entre ces exigences parfois directement contradictoires. Ce qui est à peu près certain, c’est qu’il s’agit là d’un tournant important qui va probablement entraîner une fragmentation plus grande du monde avec les risques associés à cette nouvelle instabilité.

LES DÉSACCORDS INTERNES
Pour 2022, la direction espère une poursuite des tendances de 2021 sur les différents métiers du Groupe mais s’attend à ce que la crise provoque un coup d’arrêt sur la reprise économique et, par le jeu notamment des goulets d’étranglement dans certains secteurs (dont l’énergie), une poussée inflationniste qu’elle espère voir se résorber fin 2022.  Elle l’espère en tout cas suffisamment pour repousser toute discussion sur le pouvoir d’achat des salariés, fortement entamé par la flambée des prix des carburants, de l’électricité et des produits alimentaires. Frédéric Oudéa nous a répondu que le «maximum» a été fait en matière de rémunérations «compte tenu de la bonne année» et il a conclu la discussion en estimant qu’à son «niveau les retours sont positifs partout». Il est évident que l’évolution de sa rémunération est très satisfaisante, nettement supérieure à une inflation qui pourrait flirter avec les 5% en 2022. Les salaires à la SG sont en revanche très à la traîne (cf les commentaires reçus). Un autre irritant qu’il a préféré éviter est la question de la représentation des salariés de la banque de détail en France après la fusion avec le CdN. La CGT l’a mis en garde contre l’erreur stratégique et politique que serait d’éloigner physiquement les salariés de leurs représentants via la «régionalisation des IRP». Au-delà de réduire fortement le nombre d’élus, cela ne fera que nuire gravement à la «qualité du dialogue social» qu’il ne cesse de mettre en avant.

LA CUISINE AU BEURRE
Ce dialogue social de qualité s’est ensuite poursuivi l’après-midi par la présentation enthousiasmée des chiffres de la participation et de l’intéressement (P+i) qui seront versés au titre de l’«exceptionnelle année 2021». D’après la direction, les salariés seront particulièrement gâtés grâce une «amélioration significative de la formule de calcul», qui serait «mieux-disante que celles des concurrents». La CGT, qui a refusé de signer l’accord entérinant cette nouvelle formule, les a immédiatement repris en mettant en avant la fausseté de cette affirmation : à RAGB équivalente, nos concurrents touchent toujours en moyenne deux à trois fois plus de P+i. Il n’y a donc pas de «mieux-disance». D’après la représentante de la direction, ce serait dû à un différentiel au niveau des résultats. Voilà qui semble étonnant alors que la banque n’a cessé de vanter ses propres résultats historiques pour 2021. Nous avons donc de nouveau demandé une comparaison complète et honnête des plans de participation et d’intéressement du secteur bancaire en France. Pas sûr que nous soyons plus entendus que lors des discussions sur cette nouvelle formule l’année dernière …

 Le fichier PDF       
(Rappel : vous devez vous connecter au site avant de cliquer sur le lien pour avoir accès au fichier PDF)

 tifpi

 

dzilpi

 

 

 

 

Lu 2387 fois Dernière modification le jeudi, 31 mars 2022 16:26
Philippe FOURNIL

 Délégué national de la CGT SG

https://www.flickr.com/photos/pf92400
Connectez-vous pour commenter