vendredi, 30 août 2019 12:03

Les infos du 30 Août 2019 : Le plan et le pilier - Retraite : le smog

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

LE PILIER
Plutôt traditionnellement dévolue à l’examen du calendrier des RTT de l’année suivante, la 1ere réunion de la rentrée sociale aura été, cette année, consacrée au suivi du plan GBIS-IBFS démarré en juillet. Son déploiement en plein été malgré les congés prévisibles des services chargés de l’administrer a fait qu’une fois de plus, les salariés en déshérence ont été bien contents de nous avoir comme pilier pour traiter les difficultés qu’ils rencontraient dans ce labyrinthe procédurier. Après les situations individuelles que nous avons dû résoudre cet été, la commission du 29 août aura été l’occasion pour la CGT de revenir sur des questions épineuses d’interprétation de l’accord. Le compte rendu intégral est sur notre site. Comme toujours, il ne suffit pas d’écrire les choses pour qu’elles soient correctement appliquées. Depuis 2013, les accords successifs rappellent qu’en cas de demandes multiples, la priorité revient au salarié dont la date d’entrée dans le Groupe est la plus ancienne (ou dont les contrats successifs sont les plus anciens). Or, la direction applique ce qu’elle appelle la « définition légale de l’ancienneté » et retire les absences longues durées, qui suspendent ou interrompent le contrat de travail. Ce qui n’est pas l’ancienneté affichée dans le système interne, ni dans le document que remplit le conseiller depuis plus de 10 ans ! Serait ce le fait que nous ayons fait intégrer le variable pour les salariés au-delà de 5 ans d’ancienneté qui a rendu ce sujet problématique ? Nous sommes aussi revenus sur la portabilité de la mutuelle, de la prévoyance et la possibilité de transférer le compte épargne temps vers la Caisse des Dépôts. L’impact est relativement important si l’on s’en réfère aux statistiques sur le CET remises en vue de la commission RTT qui va décider le 4 septembre des jours de fermetures et du nombre de jours RTT pour 2020 … année bissextile. En attendant, après Pléiade (le plan GBIS IBFS), serait-ce au tour d’«Ithaque» de semer le chaos dans les équipes visées par un Nième plan ? Si tel est le cas, il va falloir tirer les enseignements du plan en cours car la direction a trop joué avec certains curseurs pour arriver à une frappe quasi chirurgicale dans les suppressions de postes.

RETRAITE    
Entre le rapport Delevoye, déposé en pleine période estivale et l’enfumage gouvernemental qui a suivi, bien malin celui qui peut dire ce que contiendra la réforme au final. Après la blitzkrieg sur le code du travail, voici le smog sur l’avenir des retraites. Au-delà du flou artistique volontairement entretenu, ce qui est certain, c’est que, quelque soit l’arbitrage entre «durée de cotisations» et «âge pivot», deux logiques vont s’affronter sur le sujet et certainement dans la rue : «travailler plus longtemps pour toucher moins» ou «mieux répartir les richesses pour bâtir un système universel de qualité». Les déclarations d’intention gouvernementales laissent penser que les salariés risquent de payer cash cette réforme. Après être passé d’un calcul de la pension basé sur les 10 meilleures années aux 25 meilleures années, l’ambition est de passer sur l’ensemble de la carrière au travers d’un système à points … faisant mécaniquement baisser le montant de la pension. Parmi les salariés, au-delà des premières victimes que seraient les jeunes et les femmes, ce sont principalement les cadres qui seraient impactés. Un soi-disant effet redistributif est affiché. Mais on cherche encore au bénéfice de qui ? Le motif de la réforme n’est il pas d’ailleurs de «restaurer l’équilibre des régimes» ? De quoi ne pas attendre qu’il ne soit trop tard et se joindre à l’appel à défendre la revendication d’une retraite permettant de vivre dignement, en participant aux manifestations prévues par la CGT le 24 septembre.

Le fichier PDF avec le dessin 1  (vous devez vous connecter pour avoir accès au fichier PDF).

natio 40 info aout 2019v2

Lu 826 fois Dernière modification le vendredi, 30 août 2019 12:23
Philippe FOURNIL

 Délégué national de la CGT SG

https://www.flickr.com/photos/pf92400
Connectez-vous pour commenter