mercredi, 02 mars 2022 15:17

Guerre en Ukraine : Appel des salariés SG - 3 Mars 2022

Écrit par
Évaluer cet élément
(4 Votes)

La Société Générale est une banque internationale présente dans 61 pays et six continents. La diversité culturelle de ses employés est une fierté pour elle.

La paix est essentielle à nos activités, car nous les exerçons au-delà des frontières. Nous rassemblons des entreprises internationales, des administrations publiques et des communautés locales au bénéfice de tous. Nous croyons que la paix est ce qu’il y a de plus important pour la prospérité de chaque pays. Y renoncer, c’est accepter misère et souffrance.

Pour ces raisons, nous, salariés de la Société Générale, condamnons l'agression du gouvernement russe contre l'Ukraine, qui a déjà fait des milliers de victimes, déplacé des dizaines de milliers de personnes et privé de moyens de subsistance plusieurs millions de personnes.

Aujourd’hui en Ukraine, on ne peut plus vivre et élever ses enfants sans craindre pour leur vie. Les Ukrainiens dans leur ensemble sont privés de nourriture, d'aide médicale et des besoins humains fondamentaux. Cette guerre n'a pas seulement apporté souffrance et destruction à l'Ukraine, mais elle fait également craindre un élargissement à d’autres nations.

Nous, salariés de la Société Générale, condamnons la répression dont sont victimes les manifestants anti-guerre en Russie, et les quelques journaux indépendants soucieux de présenter les faits tels qu’ils sont. S'exprimer contre la guerre est considéré comme un acte de trahison par le gouvernement russe.

Nous sommes fiers des travaux accomplis par la Société Générale en Russie. Rosbank emploie 12.000 salariés et elle est la 12e plus grande banque de Russie. Elle est présente dans 70 régions. Sa fiabilité a été saluée par l'édition russe de Forbes. Des millions de particuliers et d’entreprises lui font confiance.

La Société Générale et ses salariés ont été aux côtés des clients et des collaborateurs de Rosbank dans des moments difficiles : turbulences financières de 2008, première vague de sanctions à l’encontre de la Russie en 2014, et tout au long de la pandémie de COVID. Nous restons solidaires de nos collègues de Rosbank, qui se trouvent dans une position difficile liée aux actions du gouvernement russe.

Aujourd’hui, nous pensons que l'agression par le gouvernement russe contre l'Ukraine est contraire aux valeurs de liberté, paix et démocratie que nous défendons. Nous refusons de devenir les témoins silencieux de cette terrible tragédie. C'est pourquoi, nous, salariés de la Société Générale, voulons prendre la parole contre la guerre et exigeons une paix immédiate.

Nous ne sommes pas seuls. L'agression du gouvernement russe a soulevé des vagues de solidarité avec l'Ukraine à travers le monde. Plusieurs pays ont imposé des sanctions de grande envergure contre la Russie, de nombreuses entreprises internationales telles que BP, Shell, ExxonMobil, Boeing, Airbus, Ford, BMW, Volkswagen, Volvo, Nokia, Apple et Maersk ont cessé de faire des affaires en Russie.

Par conséquent, nous affirmons que nous sommes solidaires du peuple ukrainien. Nous demandons à la Société Générale de s’inscrire dans une démarche identique et de suspendre ses activités en Russie.

Nous défendons la paix !

 

 Pour soutenir cet appel : ici 

Informations supplémentaires

  • onesignal: 0
Lu 750 fois Dernière modification le dimanche, 27 mars 2022 08:39
Connectez-vous pour commenter