mercredi, 23 septembre 2020 09:43

Message de F. Oudéa : lancement d'une étude relative à la création d'une nouvelle banque de détail en France - 23 septembre 2020

Écrit par
Évaluer cet élément
(47 Votes)

Chers collègues,

Nous annonçons aujourd’hui le lancement d’une étude relative à la création d’une nouvelle banque de détail en France, née du rapprochement de nos deux réseaux bancaires, Crédit du Nord et Société Générale.

Pour préparer notre nouvelle étape stratégique du Groupe, il est essentiel de nous projeter dans le futur et de réaffirmer nos ambitions stratégiques, notre cap. Pour cela, il nous faut garder à l’esprit nos fondamentaux : notre raison d’être, qui guide notre ambition d’entreprise responsable, centrée sur la satisfaction de nos clients et bien sûr nos activités cœur, qui font la richesse de notre modèle de banque diversifiée,  en veillant à leur donner les moyens de leur développement et de leur compétitivité. Dans un environnement économique incertain, dégradé par la crise sanitaire du Covid, il nous faut aussi travailler pour renforcer durablement la compétitivité de notre Groupe.

Cette vision de long terme, nous allons la construire avec notre nouvelle équipe de direction, dans notre prochain plan stratégique autour de 3 dimensions essentielles que sont : notre satisfaction client, les enjeux RSE et notre efficacité opérationnelle. Au-delà d’une situation conjoncturelle difficile, nous faisons face à des mutations et des ruptures structurelles qui peuvent devenir pour nous de véritables opportunités, comme par exemple l’accélération des usages digitaux. Nos actions dans les semaines et mois qui viennent doivent donc permettre de retrouver de l’agilité et de l’efficacité opérationnelle, de renforcer la qualité et les perspectives de nos franchises cœur et de démontrer que nous avons un modèle de banque qui sait créer des synergies et gagner des parts de marchés dans l’ensemble de ses activités.

C’est dans ce contexte et avec une ambition forte que nous avons décidé de lancer cette étude.

La banque de détail en France est au cœur de notre modèle, une activité clé de notre marché domestique. Au fil des ans, nous avons développé deux fonds de commerce de qualité, celui de Société Générale et celui des banques régionales du Crédit du Nord, avec leurs forces communes fondées sur l’engagement des équipes et l'expertise, mais également avec leurs spécificités et leurs complémentarités.

Ces dernières années, au cours desquelles nous avons fait face à de nombreux défis (l’adaptation aux nouveaux besoins de nos clients avec la pénétration des technologies numériques, les taux d’intérêt bas, les pressions à la baisse sur les commissions rémunérant nos services, la concurrence d’acteurs disruptifs, la conduite concomitante de nombreux projets de remédiation réglementaire), nous avons su transformer en parallèle nos deux réseaux en France et je tiens à remercier toutes les équipes pour le travail considérable accompli année après année. Plus récemment, nous nous sommes aussi mobilisés de façon exceptionnelle pendant la période de confinement liée à la crise du Covid-19, pour assurer une continuité d’activité et accompagner nos clients dans cette période inédite et difficile. Nous avons notamment œuvré collectivement à l’extraordinaire soutien apporté aux entreprises à travers les Prêts Garantis par l’Etat. Nous pouvons être fiers de ce que nous avons réalisé ensemble, tout en sachant que beaucoup reste à faire.

Aujourd’hui, nous avons l’opportunité d’aller plus loin, de conforter la compétitivité commerciale et financière à long terme de nos fonds de commerce, et de construire des activités de banque de détail en France pleinement adaptées aux redoutables défis des prochaines années. Notre ambition, celle qui nous paraît la plus prometteuse, est, en unissant les forces de nos deux réseaux, de faire du nouvel ensemble un acteur majeur sur le marché bancaire français, au service de 10 millions de clients. Alliant d’une part ancrage régional et force de frappe digitale et d’autre part les complémentarités de chacun de nos deux réseaux, la nouvelle banque serait porteuse d’une ambition renforcée en matière de conquête commerciale et de rentabilité, en offrant le meilleur niveau de satisfaction à nos clients tout en bâtissant un modèle plus efficace. Guidée par des valeurs communes, la nouvelle banque renforcerait encore notre engagement responsable et continuerait à participer pleinement au développement durable des territoires.

L’étude de la création de cette nouvelle banque vise trois objectifs :

  • maximiser la satisfaction de nos clients actuels et futurs, en se basant sur l’expertise des équipes, sur un ancrage dans les territoires renforcé, et sur une expérience client enrichie et adaptée à leurs besoins spécifiques (particuliers, patrimoniaux, professionnels, entreprises, associations, collectivités territoriales) ;
  • avoir un modèle plus efficace, au service d’une ambition commerciale encore plus forte, grâce à une gouvernance régionalisée, à des processus de décisions plus rapides et à une nouvelle accélération de notre stratégie digitale ;
  • bénéficier d’importantes synergies, permettant de renforcer la rentabilité de l’un des principaux métiers de Société Générale. Ce rapprochement s’ajouterait à l’ensemble des initiatives déjà annoncées par le Groupe dans ses différents métiers pour renforcer sa rentabilité globale. 

Dans l’étude que nous allons mener dans les prochaines semaines, nous voulons en particulier définir les conditions de déploiement d’un dispositif territorial et d’une organisation managériale permettant de renforcer le pouvoir de décision au niveau local, de développer la proximité du service rendu à nos clients et de gagner toujours plus en agilité et en réactivité. Nous souhaitons aussi examiner les conditions de mise en œuvre d’un système d’information unifié au service d’un modèle de distribution omnicanal abouti.

L’étude va être conduite d’ici fin novembre, sous la direction de Sébastien Proto, Directeur général adjoint en charge des réseaux de banque de détail en France, par les équipes des deux réseaux, et en associant notamment dans la reflexion, les équipes de la banque privée et de l’assurance. Dans le respect de notre dialogue social nourri, le projet qui pourrait résulter de cette étude ferait bien sûr le moment venu l’objet d’échanges avec les partenaires sociaux et d’une communication interne détaillée.

Je sais que dès maintenant vos questions seront nombreuses et avec Philippe Aymerich, Sébastien Proto, Marie-Christine Ducholet, Bruno Delas et Françoise Mercadal Delasalles, nous serons mobilisés dans les prochains jours et les semaines qui viennent pour y répondre et vous tenir au courant de l’avancée des travaux. Soyez assurés que nous serons toujours fidèles à nos engagements d’employeur responsable.

Bien entendu, pendant que nous conduisons cette étude, il est fondamental que nous ne détournions pas notre attention de nos enjeux à court terme, pour continuer de servir au mieux nos clients au quotidien, en conquérir de nouveaux, améliorer nos modes de fonctionnement. Plus nos deux fonds de commerce seront forts, plus la nouvelle banque commune que nous envisageons de créer ensemble sera forte.

J’ai la conviction qu’unir les forces vives de nos deux réseaux, pour construire ensemble un avenir meilleur et durable, est une opportunité unique pour nos équipes, nos clients, nos territoires et que c’est le moment propice pour le faire, dans la foulée du déclenchement de cette crise sanitaire et économique qui bouscule chacune et chacun d’entre nous, mais qui a aussi renforcé nos engagements et solidarités. 

Bien cordialement,

Frédéric Oudéa
Directeur général

Informations supplémentaires

  • onesignal: 0
Lu 331 fois Dernière modification le mercredi, 23 septembre 2020 14:01
Connectez-vous pour commenter